LES MOUTONS

+ LE SOIR, 21 juin 2012, critique de A. Nizet:

"La nature humaine vue par les Moutons":
Doux comme un agneau, les moutons? Pas ceux-ci en tous cas! Le mouton blanc (Lise Wittamer) et le mouton noir (Elena Perez) de la pièce créée mardi soir à la Balsamine (Schaerbeek) sont loin d’être sages, ils sont même carrément déjantés! Quand débute la pièce, ils jouent à se viser avec du purin… Bien décidés à ne pas s’en laisser conter, ces deux étonnants animaux (les comédiennes sont hilarantes dans leur fourrure qui se salit au fur et à mesure de la pièce) se hissent sur leurs pattes arrières, et se mettent en route (sur une bécane…) à la découverte de leurs idoles, les humains! [...] on rit beaucoup en observant Les moutons, une pièce explosive comme il y a longtemps qu’on en avait plus vue. [...]”

+ LA LIBRE BELGIQUE, 21 juin 2012, critique de M. Baudet:

"Curieux Moutons à la Balsa":
[...]Très humain, tout ça. Animal aussi. Intelligence, impudeur, instinct, limites, passivité, conformisme, anarchie, enthousiasme, distinction, lucidité Voilà de la matière. Que les comédiennes (qui se sont connues à l’Insas et ont développé un même goût pour l’écriture de Rodrigo Garcia) explorent en tandem, dans une espèce de dialectique foutraque nourrie aussi bien de l’esprit du "Génie des alpages" de F’murr ou des duos mythiques du cinéma et du music-hall, que des chansons de variété qu’elles détournent et tordent sans scrupules. [...]”

+ LA CONSPIRATION DES PLANCHES, 20 juin 2012

“c'est impertinent, il y a un vraie reflexion, c'est un vrai plaisir!”

alt : http://schieve.be/files/les-moutons.mp3